Journées Européennes du Patrimoine 2019

Une équipe dédiée à la préparation de ces Journées Européennes du Patrimoine 2019 aux Angles, a élaboré pendant plus de 6 mois une programme varié pour petits et grands. Ces 21 et 22 septembre, le vieux village s'est ainsi animé et raconté.

La cérémonie d'inauguration était présidée par Jean-Louis Banino, Maire et Conseiller départemental,  qui s'est félicité d'avoir proposé aux Amis du Vieux Village des Angles l'organisation de ces journées. Le Président Guy Mesrobian a soulevé la grande motivation des bénévoles de l'association, et l'excellente collaboration avec les services de la Mairie.

Le village s'est raconté dans le jardin du presbytère - cour intérieure de l'ancien château-fort sublimée par des oeuvres  exposées de Stratos - grâce à nos doyennes (Zizou, Marie-Josée, Georgette, Arlette, Yvonne) qui ont accepté de partager leurs souvenirs, au travers de l'histoire du village racontée par Danièle, ou dans les rues du village au cours d'une balade commentée. Il s'est raconté aussi par l'évocation des anciens commerces, des vieux métiers (sculpteur de pierres, exposition de timbres thématique de Danielle au four banal) et de trois artistes qui ont vécu au village: les potiers Jacques et Dani Ruelland, la céramiste Madou Barral.

Le four banal a été mis en chauffe pour permettre la cuisson de pains pétris et enfournés par Thierry, Aurélie  et leur équipe du Petit Gournand,  assisté d'Alain. Ces pains vendus au bénéfice de l'association, ont connu un vif succès.

Le village s'est animé en différents lieux. Le cadre séculaire de l'église paroissiale récemment restaurée, a accueilli les concerts. Nostrum Duo, Jean-Laurent à la guitare et François au violoncelle étaient en parfait accord. Sylvie au violon était accompagnée de Michel à l'orgue, en duo spécialement constitué pour ce concert. Le groupe Ley Menestrié pour clôturer ses journées, a proposé un voyage dans le temps via des instruments anciens, des mélodies médiévales et plus contemporaines. En entrant dans l'église, chacun pouvait découvrir les croix qui jalonnent notre ville grâce à un panneau précisant leur histoire et leur emplacement sur le territoire de la commune.

Les rues et les ruelles du village ont vu passer la bergère et le berger, son chien et ses moutons ainsi qu'une calèche dont le cocher qui dirigeait un petit âne. Les Enfants d'Arausio y ont dansé au son des tambourins et des galoubets, parfois abrités sous de larges parapluies. Les conditions météorologiques n'étaient pas très favorables aux activités extérieures. Plusieurs averses n'ont pas permis de déployer complètement tout le programme prévu. Mais elles n'ont pas rebuté nos visiteuses et visiteurs qui ont répondu présents à notre invitation.

Les artistes en herbe ont pu entre les gouttes installer les chevalets et le matériel mis à leur disposition, pour  s'initier à la peinture sur motif sous la conduite de Serge, lequel exposait par ailleurs certaines de ses oeuvres dans la salle du four banal.

Les repas froids préparés et servis par Céline ont connu beaucoup de succès. Le déjeuner du dimanche s'est même offert un peu de soleil réconfortant.
Jean Coutarel a plongé ses auditeurs dans la culture populaire provençale en partageant des contes ancestraux et des morceaux de musique traditionnelle au son du tambourin et du galoubet.

Ces 2 journées n'auraient pas pu devenir réalité sans l'engagement des bénévoles de l'association qui ont assuré les permanences dans les différents lieux, le service à la buvette et au stand de l'association. Un grand merci à toutes et à tous.

Merci aussi à l'équipe des photographes et vidéaste amateurs, mais professionnels..., du Club photo-vidéo de Villeneuve - les Angles qui ont observé toutes ces activités et mis en boîte de très nombreuses images de ces journées, pour nous en restituer plus tard un témoignage et une trace visuelle. Ils exposaient certaines de leurs photos dans la salle du four banal.